21 août 2019 : Dans 50 jours, les chefs d’États se réuniront pour décider du montant à allouer au Fonds mondial de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose.

C’est le 10 octobre 2019, à Lyon, que se jouera l’avenir des grandes pandémies. Avec le financement nécessaire – 14 milliards de dollars a minima -, mettre fin à l’épidémie du VIH/sida d’ici 2030 serait à la portée du monde déclare Winifred « Winnie » Byanyima, nouvelle Directrice Exécutive de l’ONUSIDA.

Mais le contexte géopolitique et économique complexe laissant planer le doute sur l’engagement financier des États, ainsi que la recrudescence récente des infections au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Europe de l’Est et en Asie centrale nous montrent que c’est un objectif qu’il ne faut pas sous-estimer.

La mobilisation de tous est nécessaire pour réussir.

Signez l’appel

INTERPELEZ LES DIRIGEANTS

RELAYEZ LE MESSAGE

 

Pour une génération sans sida